Bâtir la confiance, Donner du sens au futur

Une entreprise du secteur de l'industrie lourde a dû faire face à l'abandon de certaines de ses activités et au licenciement d'une partie de ses salariés. Le Président ressent alors une forme de démobilisation des managers de l'entreprise alors même qu'il communique sur les perspectives d'avenir pour les autres activités du Groupe, perspectives qui restent bonnes. Il a la perception que ce «désengagement» ou «désenchantement» sera dommageable lorsque les conditions économiques se tendront également sur ces activités, car le secteur dans lequel évolue le groupe est cyclique.

L’approche:

Charger une centaine de managers (par un travail en petits ateliers) de faire le bilan de la Confiance, d’en comprendre ses composantes, ses leviers et ses freins visibles et invisibles, afin d’établir un cahier de propositions en intégrant sa totale déclinaison

Là où la démarche a créé des "déclics" :

  • Une prise de conscience des modes de fonctionnement collectifs invisibles qui cohabitent au sein de l'entreprise compte tenu de son histoire
  • L'identification réalisée ensemble des évolutions nécessaires et possibles compte tenu des différences culturelles et de métiers
  • L'autorisation par le management de proposer des actions à mettre en œuvre
  • La fédération positive des énergies autour d'un même projet qui porte un nom connu et reconnu, suivi dans la durée et dans lequel chacun se trouve effectivement impliqué

Les résultats obtenus :

  • Une amélioration de la lisibilité sur l'avenir de l'entreprise
  • Le développement d'une « image groupe » créatrice du sentiment d'appartenance en interne, attirant de nouveaux talents à l'externe
  • Un retour à l'excellence et au leadership technique
  • Une plus grande place donnée à l'initiative et à la délégation
  • Une plus grande place accordée au travail en équipe et entre métiers

 

> Retour aux terrains d’application